Le minimaliste - Mes limites

3.4.17




Dans mon article sur le Minimalisme et le désencombrement puis dans celui sur le Minimalisme - Mes objectifs, je te parlais du livre de Judith Crillen, Le minimalisme - La quête du bonheur et de la liberté par la simplicité
Bien que j'y ai trouvé des clés pour comprendre et me lancer dans le minimalisme, j'y ai aussi trouvé mes limites et ça me semblait important d'en faire une petite liste (et puis j'adore les listes !)
 

Devenir minimaliste - Mes limites


La vaisselle : Pour une cuisine minimaliste, Judith Crillen nous conseille de ne garder que deux verres, deux assiettes... par personne. Pas de panique, si l'on reçoit des invités, elle nous préconise d'emprunter ou de louer la vaisselle. OK sur le papier, l'idée n'est pas mauvaise. 

Mais que fait-on lorsque des amis passent à l'improviste ou quand ce qui devait être un simple apéro se transforme en diner improvisé ? On mange avec les doigts sur des feuilles de bananier ?

Les verres à Whisky ou à saké, vous ne les utilisez pas quotidiennement ? Vous pouvez donc vous en débarrasser

Non Judith, je ne bois effectivement pas de whisky ou de saké tous les jours (mon médecin me l'interdit) mais quand des amis viennent à la maison, je leur sers l’apéritif dans le gobelet du Toup'ti ??!!

Attention, j'aborde plus bas des points qui m'ont fait bondir de mon fauteuil Ikéa ! Je le fais donc avec beaucoup (beaucoup) de second degré !

Les livres : Je conçois aisément que l'on ait trop de tout (vêtements, déco, produits de soin...) mais là, tu pousses le bouchon un peu loin Maurice... pardon, Judith ! OK, je veux bien me débarrasser des livres pour le bain Sophie La Girafe mais ça s'arrêtera là, sache le ! 

Alors oui Judith, tu nous soumets l'idée d'investir dans une une liseuse, ce que j'ai fait depuis plusieurs années d'ailleurs mais non, en fait, je ne m'y fais pas. 
La liseuse, je trouve ça pratique pour les vacances. Ca m'évite d'avoir à faire rentrer trois pavés dans ma valise mais j'ai un rapport particulier avec les livres, j'aime le papier moi que veux-tu ! Et puis c'est beau les livres Judith, non ?  

Les CD : Numérisé vos CD et préféré les plateformes de téléchargement.  
Je suis peut-être vieux jeu hein Judith, je sais pas... mais les CD c'est un peu comme les livres, j'ai un rapport particulier avec eux

Un album téléchargé n'aura jamais la même saveur qu'un CD.  
Dans le boitier, vois-tu, il y a un petit livret où je vais lire avec émotion les remerciements de l'artiste et les paroles des chansons. 

Et puis Judith, utiliser des plateformes de téléchargement, ce ne serait pas un peu contradictoire avec le chapitre sur "Le minimalisme digital" ?

Les DVD : Préféré une séance de cinéma à l'achat d'un DVD. Alors, oui Judith, nous, on adore le cinéma ! On y allait d'ailleurs très régulièrement avant la naissance du Toup'ti. 

Mais vois-tu, on ne peut décemment pas l'emmener voir le dernier Almodovar ! On est donc obligé de prendre une baby sitter à 15€ de l'heure. Alors, fais le calcul Judith : 3h de baby sitting + 2 places de cinéma, ça fait, a vu de nez, 65€ la soirée ciné. Alors quand tu parles de faire des économies page 22, je ne te suis plus moi, Judith. 

Blague à part, j'estime que les objets culturels ne devrait pas être abordé dans un livre sur le minimalisme. (si ce n'est pour nous dire de les garder !). La culture, on se doit de la faire découvrir et de la transmettre à nos enfants. Et ça ne doit pas se faire via une clé USB. 

Minimalisme

Mais hormis ce chapitre, le livre de Judith Crillen reste à mon sens un très bon outil pour comprendre et se lancer dans le minimalisme

Et pour conclure, je dirais que chacun est libre de pratiquer le minimalisme comme il le souhaite. Selon ses besoins, ses envies et ses limites. Certains choisiront de l'appliquer dans leur façon de consommer, d'autres pendant un voyage et d'autres encore en feront un véritable art de vivre. Moi j'essaie encore de trouver ma voie !

 
 Et toi quelles sont tes limites dans ta quête du minimalisme ?

8 commentaires:

  1. N'ayant pas lu livre, je plussoie à fond tes limites (même si clairement, on a trop de verre ... et qu'on en a racheté pour le mariage qui ne serviront pas avant que les enfants ai 15 ans #craquagebaccarat )
    Et je suis tout à fait d'accord en ce qui concerne livre, cd & dvd, d'autant plus que les plate-forme de sauvegarde en ligne sont des gouffres energivores ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de ton passage et de ton avis ! A très bientôt !

      Supprimer
  2. Totalement d'accord avec toi! toucher un livre et même pouvoir le sentir, c'est trop sacré à mes yeux pour être remplacé par une liseuse. J'avoue que cette "Judith" est un peu contradictoire quand même !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui j'ai pas réussi à me faire à la liseuse. C'est pratique, c'est vrai mais franchement, rien ne vaut un gros pavé de 300 pages dans mes mains ! Bisous ma jolie...

      Supprimer
  3. Moi je suis passée a la liseuse depuis longtemps, sauf pour les livres sur les voyages et le slivres de recette. Et surtout pour les livres de voyage, il me semble impossible de passer au format digital.

    Pour le reste, j'avoue que ça fait longtemps que je ne possède plus ni Cd, ni DVDs, mais ça après, c'est chacun ses choix, comme tu dis ::)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas réussi à me faire à la liseuse... Les DVD, j'avoue, je n'en n'achète pas ou très, très peu mais les CD, c'est commes les livres, je n'arrive pas à m'en passer (même si je vais aussi sur Deezer ;-)) Merci de ton passage et à bientôt !

      Supprimer
  4. Je suis completement dans une demarche minimaliste mais avec du bon sens. Alors oui j'ai 6 assiettes chez moi, pas plus parce que ca ne sert a rien vu que nous sommes que 2 mais n'en avoir que 2 par personnes me semble un peu difficile :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 3 par personne me semble effectivement plus raisonnable ! Merci de ta visite et à bientôt !

      Supprimer